10/04/2007

LA FEMME DE SES ENVIES

 

A force de rencontrer tous ces hommes, j’ai appris à mieux cerner certains. Chacun d’eux a une manière bien personnelle d’appréhender les rapports humains et j’avoue pouvoir décoder tout cela plus aisément aujourd’hui.

 

La plupart des hommes que je vois sont mariés. Ils ont trouvé la femme de leur vie qui n’est autre qu’une épouse parfaite et la mère de leurs enfants.  Comme dans tous les couples, les rapports s’effilochent au fil des saisons et, bien souvent, pour des raisons multiples, la routine s’installe inexorablement. Le mari a moins de désir pour la femme de sa vie et, à l’affût de nouveaux plaisirs, il n’hésite souvent pas à faire des incartades…Comme c’est plus beau dans le jardin du voisin…

 

La femme de leur  vie perd un peu de son éclat, elle ne comble plus tous les horizons d’attente du mari. Ainsi donc, ce dernier cherche et trouve celle qui pimentera à nouveau son existence, la femme ou les femmes de ses envies. Elle peut être n’importe laquelle des femmes de son sillage… Et voilà que j’apparais donc comme une femme spéciale et troublante qui stimulera le désir de monsieur.

 

Je ne suis pas dupe, je ne suis qu’un fantasme sexuel pour certains, un besoin irrépressible pour d’autres, une tentation inavouable pour d’autres encore. Mon blog, entre autres, m’a permis d’entrer en contact avec beaucoup de ces messieurs en l’espace de 10 mois. Un petit mail dans ma boîte et le tour est joué…

 

Etre la femme de ses envies aujourd’hui, c’est être son amante, sa complice, sa partenaire pleine d’audace. Ce n’est pas un rôle ingrat, c’est un rôle que je définis comme choisi et bien souvent porteur de grands moments de bonheur si on arrive à faire la part des choses…

20:31 Écrit par Franny dans Général | Lien permanent | Commentaires (7) | Tags : femme, homme, couple, envie, vie |  Facebook |

Commentaires

Envies Ce que tu décris est vraiment très bien vu, et bien souvent pas du tout ressenti reprochable par les mâles que tu décris...
Par contre, le rôle que tu as choisi, s'il n'est pas ingrat, n'est pourtant pas aussi gratifiant que tu le souhaiterais, non ?

Écrit par : voyeur_chaud | 10/04/2007

"La" femme Celle que tu es, les hommes qu'ils sont...chacun y trouve son compte...Tu es "la" femme de "leur double vie" le temps d'un fantasme qui devient réalité lors de la rencontre avec toi...et eux, aussi différents soient-ils, deviennent, pour toi "tous les hommes en un seul"

Écrit par : Daisy | 10/04/2007

peut etre ce que tu dis est vrai mais à moitié (lol) ce que je veux te dire c'est que la routine ne s'installe pas souvent dans les couples je peux te dire que ma realtion avec mon compagnon dure depuis 4 ans et nos désirs l'un envers l'autre est de plus en plus brûllant.....notre amour toujours aussi puissant puis sexellement passionnant, ennivrant! Tu as des femmes qui se laissent aller c'est vrai mais moi dans mon cas certainement pas ! je me fais jolie tous les jours pour mon homme (pour mon bien-être aussi) enfin bref! sur ce je te souhaite une bnne journée et gros bisous

Écrit par : alex | 11/04/2007

Tous ces hommes Ils sont tentés par toi, tu es tentée par eux, c'est la vie qui veut ça... Et dans ton jardin, les roses sont belles, peut être plus belles qu'ailleurs...

Écrit par : Olivier D | 11/04/2007

Honnetement j'aimerai bien voir les tronches des femmes de tes "amants mariés" car franchement si j'aprennais que mon mair me tromperait avec un travesti j'en serai vraiment dégoutée meme humilliée ! il est vrai que ton corps est très féminin et jolie mais tu gardes ta paire de couille quand meme! ton visage reste masculin...soite....je crois que ses hommes mariés sont homos au fond d'eux mais ne veulent pas l'admettre.

Écrit par : mimi cracra l'eau elle adore ça | 11/04/2007

Franny Certaines femmes ne comprendront jamais que les travestis comme toi suscitent un désir plus prononcé que des femmes prétendument féminines et qui le sont si peu comparé à toi par exemple...

Écrit par : Blanche D | 11/04/2007

Succulente de sagesse Tu sais si bien décrire les choses, les gens et les atmosphères, Franny, j'en suis souvent bouleversée...

Écrit par : Nicole | 17/04/2007

Les commentaires sont fermés.