27/03/2008

UNE RENCONTRE TRES DESAGREABLE

Voilà un mois que j'ai déménagé et à peine une semaine que cet individu est sorti de ma vie.

Je suis de nature profondément gentille et j'ai toujours eu beaucoup de respect pour les autres. Le net, aujourd'hui, nous met en contact avec un tas de personnes et il n'est pas toujours facile d'appréhender la personnalité des gens que l'on y rencontre.

J'ai une grande expérience dans le contact avec les gens et je dois avouer avoir croisé des dizaines d'hommes avec un égal bonheur. Je fais l'objet de nombreuses sollicitations et ma tendance à faire un tri très sévère tarde un peu... même si je me rends bien compte que je dois faire preuve de plus de vigilance si je ne veux subir un véritable harcèlement.

Dans ce contexte, j'ai rencontré un soir ce type dont la simple évocation du nom m'écoeure. Il a tenté de devenir un ami en s'incrustant peu à peu chez moi. Tout est parti d'une chouette entente basée sur un semblant de complicité. Les quelques fois où j'ai accepté qu'il loge chez moi le soir pour le dépanner, il ne s'est pas gêné pour fouiller dans mes affaires et aller jusqu'à me voler... Je me suis rendue compte de ce comportement anormal en cherchant un dvd ou mon deuxième portable par exemple.

J'ai tenté de savoir, de comprendre, je n'ai eu droit qu'à des regards fuyants qui en disaient long sur ces mensonges à répétition... Ce gars est l'incarnation parfaite du mytho qui m'a fait croire à une ribambelle de choses sorties tout droit de son imaginaire pervers, qui n'a tenu aucune promesse et qui par conséquent a sapé toute ma confiance...

Cette situation a duré deux mois... Je me suis même étonnée de mon attitude vu mon tempérament impatient et frondeur. En outre, je n'étais pas attirée par lui malgré ses petites tentatives pour me faire succomber...De mon côté, je nourrissais un vif sentiment de répulsion à l'égard de cet individu aux antipodes de ma façon de penser...

Tout va bien aujourd'hui... Cette rencontre fait déjà partie du passé, je vais de l'avant pour le meilleur... Je ne lui souhaite cependant pas de croiser ma route à l'avenir.

18:28 Écrit par Franny dans Général | Lien permanent | Commentaires (11) | Tags : respect, rencontre, homme, contact, confiance |  Facebook |

Commentaires

Bonsoir Il faut apprendre à être méfiante, même si on ne l'est pas de nature. Tout n'est pas très joli autour de nous, fais attention à toi :)

Écrit par : manureva | 27/03/2008

Douce Franny Les gens n'ont parfois aucun respect pour autrui, tu en fais les frais... tu rebondiras certainement. Tu es gentille, ça se lit en tout cas.

Écrit par : Michel | 27/03/2008

Comme quoi! Merci pour ton sms de ce matin...mais il sent énormément le poisson ! Soit méfiantes, comme dans mon boulot, tu ne sais jamais sur qui tu tombes et faire le tri est parfois une bonne chose! Gros bisous!

Écrit par : DédéSTIB | 01/04/2008

envie de recommencer ?? coucou,

envie de recommencer avec le grand blond ??

Écrit par : nico | 14/04/2008

désolée de ce long silence, mais la vie n'est pas facile pour tout le monde ,on vit dans un monde ,d'injustice ,d'hypocrisie,de mensonge,et de trahison.sois prudente.

Écrit par : tokia | 15/04/2008

bonsoir délicieuse franny juste un gros bisous dégoulinant et baveux partout...

Écrit par : anthony | 18/04/2008

SVP Soyez prudente et ne faites confiance qu'à vous même. Je n'arrive pas à comprendre ce genre de comportement, même si certaines des femmes que j'ai dans mes connaissances ont déjà subi ce genre "de violence", si vous me permettez l'expression... ed

Écrit par : ed | 12/05/2008

Bonjour salut a vous tous
Il faut apprendre à être méfiant(e), même si on l'est pas. Fais attention à toi mon coeur :)vous etes gentille, ça se dit en tout cas.

Écrit par : Adfad | 16/05/2008

Bonsoir Un gros bisous juste en passant, avant de te rencontrer ! Tu es très belle ! xxx

Écrit par : Pierre | 18/06/2008

Pour te retrouver Nous nous sommes connus en 2003, à Liège. Je t'ai fait venir à Bruxelles et je crois t'avoir aimée, d'une certaine manière. J'ai assumé, dès lors, ce que j'étais vraiment. Je viudrais , tout simplement, te revoir. Tu as changé, moi aussi mais nous pourrions redevenir complices puisque toi et moi aimons les hommes...

Écrit par : Sean | 10/10/2008

Te retrouver telle que tu es...
Sean hier, Philippe aujourd'hui...

Écrit par : Sean | 10/10/2008

Les commentaires sont fermés.