08/01/2007

LES LAUREATS DES BELLE BLONDE D'OR

 

Je vous avoue que je ne me suis pas torturée les esprits afin de rendre officiels les résultats des BELLE BLONDE D’OR 2007. Les sept catégories choisies ont été vite définies, il ne me restait plus qu’à désigner les grands vainqueurs…And the winner is…

 

Dans la catégorie de l’homme le plus con, le gagnant est Michel, cet abruti qui voulait me rencontrer à tout prix, n’a tenu aucune promesse de rencontre et s’est évanoui dans la nature après de longues semaines de matraquage de mails, sms ou coups de fil en tous genres… Je ne le salue pas, je le déteste.

 

Dans la catégorie de l’homme le plus vrai, le gagnant est Jean, ce quinqua correct et respectueux qui n’a commis aucun impair, a honoré tous ses rendez-vous et ne s’est pas privé de m’envoyer des mails pour faire le point sur nos rencontres et prendre de mes nouvelles. Tout à fait charmant.

Dans la catégorie de l’homme le plus gentil, le gagnant est Bernard, ce pompier trentenaire qui s’émouvait presque à chacune de nos rencontres, me faisait l’amour avec une douceur infinie et s’ouvrait simplement à moi. Tellement chou.

 

Dans la catégorie de l’homme le plus inattendu, le gagnant est Didier, ce chauffagiste adorable qui m’a avoué se travestir épisodiquement et qui prend un plaisir fou à me faire l’amour dès qu’il franchit le pas de ma porte. Si délicieux.

 

Dans la catégorie de l’homme le plus faux cul, le gagnant est Patrick, cet ouvrier dans la construction  qui m’a presque traité comme une reine deux fois et puis n’a plus daigné donner de ses nouvelles. Il a préféré l’indifférence. Lamentable.

 

Dans la catégorie de l’homme le plus chaud, le gagnant est Sergio, ce beau rital renversant qui me conduit au septième ciel en honorant tout mon corps comme celui d’une femme. Proprement enivrant.

 

Et enfin dans la catégorie de l'homme le plus parfait, je ne l’ai pas encore trouvé… Je cherche mais je ne trouve pas. A mon avis, il viendra cette année à moins que je ne me perde dans des songes dignes de Belle Blonde Au  Paradis  Des Hommes Les Plus Bandants…

 

Et que ceux qui ne se sont pas vus décerner un Belle Blonde d’Or ne perdent pas espoir, ils font certainement partie d’une catégorie scandaleuse, inavouable ou encore innommable ici…Je n’ai pas une mémoire infaillible même si j’ai parfois un sens très prononcé du détail qui change tout, je ne peux pas sacrer des hommes qui ont défilé le temps d’une petite heure dans ma vie trépidante, et puis, et puis… assez ! On m’a appris à ne pas parler la bouche pleine ;-))

21:38 Écrit par Franny dans Général | Lien permanent | Commentaires (8) | Tags : categorie, homme, gagnant, or, 2007 |  Facebook |

03/01/2007

LES FRISSONS DU 1ER JANVIER

 

L’année commence fort… Pendant tout ce mois, je penserai à vous dévoiler qui sont les grands lauréats des Franny d’Or 2007. Qui sera le plus chaud, le plus con, le plus faux cul… ? Il sera certainement difficile de faire un choix et pourtant c’est inévitable lorsqu'élection il y a. N’oubliez pas une chose essentielle :  je déteste le malaise, je mets plutôt le mâle à son aise...

 

Le soir du réveillon, j’ai été conviée à un repas de fête chez un ancien voisin du centre ville. L’accueil fut sympathique, et le vin commençait un peu à faire mousser les esprits vers minuit. Nous étions trois : Vittorio, son frère et moi. Dans la nuit, une copine du frère passa souhaiter la bonne année. Il ne fallait pas être spécialiste pour deviner que c’était une prostituée… Elle parle sans arrêt, elle est tellement convaincue de sa beauté…Elle a l’air shootée à la coke, elle dit des choses déplacées. Elle apprend que je me travestis, elle voudrait tant me voir en Franny. Elle n’a d’yeux que pour mes jambes et mon cul. Elle veut me présenter à un travesti briseur de cœur. Mais qu’est-ce qu’elle me gonfle… Fatiguée et agacée, je quitte la soirée un peu plus tard. J’apprendrai ainsi qu’elle a complètement pété les plombs et a voulu sauter sur mon voisin qu’elle trouvait trop réservé. Pauvre Vittorio ! Depuis lors, elle n’est plus la bienvenue…

 

Vers 8 h du matin, je fus réveillée par un fêtard avide de sexe. Je lui dis que je voulais dormir mais il insista pour me voir. Je lui proposai du café fort mais il s’empressa de me peloter sauvagement tout en me serrant trop fort contre lui. Je le sentais dominateur et un peu trop violent à mon goût, je le sommai de partir, il me dégoûtait…

 

A 10 h, j’émergeais à peine. Je reçus le sms d’un homme qui m’avait contacté avant Noël. Il me proposait de me rencontrer, il souhaitait commencer l’année dans mes bras… Je ne dis pas non et vécus des moments d’une douceur infinie avec cet agent de sécurité. Ancien para commando, il était impressionnant par son côté mâle costaud mais se comportait avec délicatesse. Il me dit être subjugué par mon corps, je lui répondis par des halètements savoureux. Il me suça longuement, je n’en pouvais plus de bander comme une vraie cochonne. Et lorsque je m’empalai sur sa queue majestueuse, je me sentis possédée par l’homme dans toute sa splendeur… La jouissance permit de décharger un trop plein de désirs…

 

2007 sera une année gourmande, je n’en doute pas. Tiens ! En tant que « femme », j’ai décidé d’avoir les cheveux beaucoup plus clairs prochainement. On me dit que mes grands yeux bleus seront mis en valeur et que je ne serai pas la première brune à vouloir en mettre plein la vue. Ne dit-on pas que souvent femme varie?

11:25 Écrit par Franny dans Général | Lien permanent | Commentaires (9) | Tags : 2007, reveillon, cochonne, frisson, sexe |  Facebook |